A l'autre bout du bout du monde

Retour au Chili: de Sajama à San Pedro de Atacama (12 Avril)

 

N'oubliez pas l'article précédent, dernier article de Bolivie, sur le Parc Sajama!

 

Cinq heure du mat', le réveil sonne. Guillaume s'habille chaudement et part à la frontale affronter le froid pour attendre le bus qui nous emmènera à la frontière chilienne. Il retrouve Carlos, le chilien, qui lui, attend son bus pour Patacamaya. Après un bon quart d'heure dans le froid glacial, un véhicule passe dans le village en klaxonnant, c'est le bus de Carlos! Il klaxonne afin de prévenir les habitants qu'il faut sortir: original... mais surtout bien pratique car ça évite aux habitants d'attendre dehors comme nous par ce froid. Le chauffeur dit à Guillaume que le bus pour la frontière va arriver juste derrière. Le temps de revenir à l'hôtel pour boucler les sacs et chercher Elise qui attend au chaud.

Revenus sur la place du village avec tout notre attirail, nous voyons Carlos partir. Puis après une bonne demi-heure, c'est au tour de notre bus, il est 6h30. 
 
 
Nous sommes accompagnés de mamies du village, emmitoufflées sous plusieurs épaisseurs de couverture, qui vont à la "feria" qui a lieu tous les 15 jours à la frontière. 
 
Apparemment la feria se déroule côté chilien mais nous y arrivons déjà et sans aucun contrôle. En fait, le poste est un peu plus loin, notre chauffeur propose donc de nous y emmener. Nous repartons, seulement tous les deux dans le minibus, puis il nous laisse un peu avant la frontière, au bout d'une immense file de camions qui attendent. 
 
Le cadre est splendide! Nous doublons les camions à pied mais nous nous arrêtons régulièrement pour prendre des photos. Nous sommes désormais dans le parc Lauca, continuité chilienne du parc bolivien Sajama, au bord du lac Chungara, un des lacs les plus hauts du monde (à 4500m d'altitude), et une nouvelle fois au milieu des volcans. D'un côté de la route, le lac est gelé et il y a quelques flamants roses: magnifique!
 
 
 
 
De l'autre côté, le volcan Parinacota, au cône parfait, qui se reflète dans le lac: re-magnifique!
 
 
 
Nous resterons un bon moment à admirer le paysage et à prendre des photos tellement le site est grandiose. Puis après avoir doublé tous les camions, nous nous décidons tout de même à passer enfin la frontière. Un coup de tampon de chaque côté et nous voilà revenus au Chili: adios Bolivia!
 
Nous nous décidons alors à faire du stop, peut-être un camion ou un bus s'arrêtera pour nous emmener à Arica, la grande ville la plus proche, à environ 4H de route. Au départ, nous avions prévu de camper près du lac Chungara mais nous avons eu le temps d'apprécier la beauté du paysage et l'idée de camper encore dans un froid glacial ne nous enchante pas, nous allons donc filer. 
 
Après un peu d'attente, un bus international arrive à la frontière, il est quasi vide, va jusqu'à Arica et peut nous emmener: vendu! Une heure plus tard et après avoir réglé on ne sait quel problème, nous partons de ce coin de paradis.
 
 
Pendant les 4H de trajet, nous traverserons des paysages fantastiques: passant de l'altiplano avec ses volcans, ses lacs et ses vigognes...
 
 
 
 
... puis par des vallées arides, semi-désertiques, aux couleurs magnifiques, avec l'océan Pacifique en toile de fond...
 
 
 
... ensuite, par une véritable oasis au milieu du désert...
 
 
...pour finir au bord du Pacifique, à Arica, grande ville proche de la frontière péruvienne. 
 
Au passage nous encaissons un véritable choc thermique en passant de la rigueur de l'altiplano à 4500m, où il faisait -10°C ce matin, à la chaleur d'Arica, au niveau de la mer, où il fait plus de 20°C!!
 
A l'arrivée du bus, nous décidons d'enchaîner par un direct de nuit pour San Pedro de Atacama, notre prochaine étape "désertique"!
 
Mais avant ça, nous avons tout de même la fin d'après-midi libre pour aller jeter un oeil dans le centre de la ville. Cette petite balade nous permettra de nous connecter à internet après quelques jours en pleine nature et de goûter enfin à quelques "Terremoto", le fameux cocktail "tremblement de terre" du Chili! Pour cela, une femme nous conseille "La Pica del Chino" où, d'après elle, on y prépare le meilleur "Terremoto" de la ville. Nous arrivons alors dans un petit bar, chez un papi qui nous prépare ça, après nous avoir quand même demandé si c'était notre premier: ça promet! Un mélange de vins doux et fruités et une boule de glace à l'ananas: c'est délicieux tout simplement... on en reprendra même un deuxième!  
 
Le soir, retour au terminal pour prendre notre bus. Nous aurons de nouveau rendez-vous avec Arica très bientôt, après notre petit tour à San Pedro et avant de continuer vers le Pérou. L'occasion de retourner chez papi pour trembler de nouveau!

Publié à 05:27, le 21/04/2013, dans Chili, Lago Chungara
Mots clefs : Tambo QuemadoVolcan ParinacotaLago ChungarafrontièreAricaoasis


Noyeux janniversaire !

18:08, 21/04/2013 .. Publié par Flo
Slt, un petit mot pour te souhaitez un bon anniversaire ( un peu en retard) bequi. Vos photos sont superbes, je vois que vous faites de belles rencontres, j'ai hate que vous me rancontez tous ca en live ! Pleins de bises. Marie de te souhaite aussi un bon anniv´. A bientot

oulala!

00:52, 7/05/2013 .. Publié par Marie-T
C'est simplement magnifique !! profitez-en bien.

{ Page précédente } { Page 36 sur 99 } { Page suivante }

Qui suis-je ?

Accueil
Qui suis-je ?
Mon itinéraire
Livre d'or
Archives
Amis
Album photos

Mes albums

Où suis-je actuellement ?



Rubriques

Argentine
Avant le depart
Bolivie
Bresil
Chili
Equateur
Guyane
Paraguay
Perou
Preparatifs
Uruguay

Derniers articles

Articles Equateur

Sites favoris

Blog d'Aurélie et Yannick

Amis