A l'autre bout du bout du monde

Chiloé (27-30 Décembre)

Chiloé est un archipel dont l'île principale fait environ 200 km de long pour 50 km de large. Ici, nous sommes officiellement sortis de la Patagonie, tout du moins de la Patagonie chilienne. Pour autant, le temps ne devrait pas changer beaucoup de ce qu'on a connu près de Coyhaique. En effet, ici, la pluie et la grisaille font partie du paysage! On espère tout de même être chanceux et avoir un peu de beau temps!

Partis de Raul Marin Balmaceda tôt le matin, nous arrivons sur l'île de Chiloé dans l'après-midi, au port de Quellon, la ville la plus au sud de l'île. A l'arrivée, première surprise et premiers sourires, il ne pleut pas! Nous n'avons pas prévu de rester à Quellon donc nous filons chercher un bus. 1H plus tard, nous arrivons à Chonchi, petite ville et petit port de pêche plus au nord. La 1ère hospedaje indiquée dans le routard "El Mirador" nous convient: proche du centre, vue sur mer et prix correct! Nous y resterons 2 nuits.

Nous partons faire quelques courses pour le petit déj' du lendemain puis direction "Le Trebol", un petit restaurant face à la mer. Nous y mangeons un excellent saumon fumé! Ici aussi, comme autour de Coyhaique, il y a de nombreux élevages de saumon ce qui en fait une des spécialités!
Le lendemain, nous partons arpenter la ville. Nous allons vers le port et le petit marché.
 
 
Il y a de nombreux stands d'artisanat "Chilote" avec toutes sortes de vêtements tricotés en laine dont des robes très jolies qu' Elise aura du mal à ne pas acheter! Nous achèterons finalement une bouteille de "Licor de Oro" (Liqueur d'Or), une boisson produite ici (bien plus utile et bien moins encombrante qu'une robe!).
 
Ensuite, nous passons voir le stand de "mariscos", de fruits de mer. En effet, les fruits de mer sont également une des spécialités de l'île. Et nous espérons bien en manger nous aussi alors que vous vous en êtes tous gavés pendant les fêtes! Malheureusement, nous arrivons un peu tard et donc plus grand chose à se mettre sous la dent: ce n'est que partie remise!
 
Après ce petit tour au marché, nous filons voir l'église. Et oui, depuis notre participation à la messe de Noël, nous voici pris d'une passion soudaine pour les églises!! Bon, en fait pas vraiment mais l'architecture des églises de Chiloé est une des spécificités de l'île. Elles datent de l'époque où les jésuites occupaient l'île. Une fois n'est pas coutume, nous allons donc essayer d'en voir quelques unes ici! 
 
Voici donc la magnifique église de Chonchi:
 
 
 
Puis ensuite, nous prenons un bus pour Queilén, un petit village à environ 1H de Chonchi. Là-bas, pas grand chose à faire mais apparemment la route est plutôt jolie. On traverse donc la verte campagne de Chiloé en croisant quelques petits villages et avec au loin, la vue sur les montagnes et les volcans andins. Puis nous arrivons à Queilén. Nous faisons un petit tour de ce village qui paraît bien paisible. Les maisons sont ici aussi très colorées. Mais, chose typique de Chiloé, elles sont recouvertes de petits bois d'alerce (un arbre de la région) qui donnent l'impression d'écailles de poissons! 
 
 
Nous passons près d'une l'église (encore!) puis nous arrivons sur la plage. Nous avons alors une vue magnifique sur le volcan Corcovado, aux cimes enneigées, qui se trouve de l'autre côté de la mer, sur le continent.
 
 
Puis, sur la plage, nous voyons quelques personnes remuer des choses sur le sable. Nous nous approchons et voyons que certains font sécher des algues pendant que d'autres ramassent les sèches dans des sacs. Etrange!?! En fait, on en retrouvera plus tard à vendre dans des magasins et on pourra même y goûter sur un marché (Elise déteste!) mais, pour la plupart, elles sont destinées à l'exportation vers le Japon!
 
 
Nous finissons notre tour en montant au mirador du village.
 
 
Revenus à Chonchi, nous nous posons face à la mer en continuant nos leçons d'espagnol. On progresse mais on a encore bien besoin de travailler! Puis, le soir venu, nous retournons dans notre fief, "Le Trebol", en espérant enfin y goûter les fruits de mer. Après un apéritif à base de liqueur de café et de cerises (le Vaina), nous commençons la dégustation avec une sorte de soupe aux fruits de mer, la Paila Marin:
 
 
Ensuite, nous poursuivons avec une assiette de moules et de coques à la sauce. Accompagnés d'un petit vin blanc, c'est un délice! Au passage, nous hallucinons sur la taille des moules qui sont vraiment énormes!
 
 
Le lendemain, temps gris, il fallait bien que ça arrive! On essaie tout de même d'aller au Parc National de Chiloé pour y randonner un peu. Malheureusement, au cours du trajet en bus, il se met à pleuvoir et ça n'a pas l'air de vouloir se calmer. On fera finalement demi tour vers Chonchi avec le bus sans même s'arrêter au parc! On aura quand même aperçu le Pacifique au loin mais voilà une photo qui résume bien la matinée:
 
 
Une fois à Chonchi, nous décidons de filer dès aujourd'hui à Castro, la "capitale" de Chiloé pour y passer quelques jours également. Nous arrivons dans l'après-midi et nous nous installons dans une hospedaje qui se trouve juste à côté du terminal "L'hospedaje Chiloé". En début de soirée, nous partons faire un tour en ville. Nous arrivons à la place principale où se trouve la cathédrale aux couleurs "osées" mais magnifiques (surtout qu'elle vient juste d'être repeinte).
 
 
Après un passage au marché où nous voyons là encore des vêtements tricotés très jolis, nous continuons notre dégustation des mets de Chiloé par un plat typique: Le Curranto. C'est un mélange assez curieux de fruits de mer, de viandes, de pommes de terre, etc... mais c'est délicieux! 
 
 
Notre serveur "Juan Carlos" est très bavard, il nous indique quelques endroits où aller à Chiloé. Par contre, pour le réveillon du nouvel an, il nous dit qu'il n'y a pas grand chose à faire à Castro. Ensuite, il nous parle un peu de politique et nous dit que seulement 3 Chiliens sur 10 adhèrent à la politique actuelle de Piñera... Avant il travaillait pour un journal satirique de gauche: The Clinic. Mais apparemment, être journaliste dans le privé ça ne paie pas beaucoup au Chili, mieux vaut être dans le public. Il est donc serveur pour le moment. Sur ce, nous finissons notre assiette et filons nous coucher.
 
Le lendemain, après un p'tit déjeuner avec les proprios de l'hospedaje en robes de chambre (!!), nous continuons notre visite de Chiloé par la ville de Dalcahue. Nous y faisons un tour du marché, de l'église et du port.
 
 
 
Puis nous prenons le bac pour rejoindre l'isla Quinchao, une grande île qui borde Chiloé (Chiloé est un archipel donc il y a énormément de petites îles autour de l'île principale). Sur le bac, il y a un bus qui peut nous emmener à Achao ou Curaco de Vélez, les deux principales villes de l'île, mais malheureusement il est plein. Nous demandons alors à un homme qui est en voiture où il va. Celui-ci va à Achao et nous propose donc de monter. Il est en vacances ici avec sa femme et viennent de Santiago. Raphaël est éleveur de champignons et également l'ex-mari de l'ambassadrice du Chili en France. Nous filons à toute vitesse vers Achao, en écoutant de la musique classique de Keith Jarrett. Puis ils nous déposent dans le village où nous effectuons le désormais "classique": marché, église, plage!
 
 
Puis nous prenons un bus pour rejoindre l'autre village: Curaco de Vélez. Ici, encore une église, de jolies maisons et la plage...
 
 
...mais pas seulement! Normalement, il y a la possibilité ici de goûter les fameuses huîtres géantes de Chiloé. Nous partons donc à la recherche d'un lieu où l'on pourra enfin en voir! Au bord de la plage, nous voyons une pancarte où il est écrit "Ostras" (huîtres en espagnol). Nous entrons alors dans un jardinet où il y a quelques tables et bancs en bois et un abris. Et sur une des tables, des huîtres!!! Une femme arrive, nous pouvons déguster!
 
 
Nous prenons seulement deux huîtres car c'est assez cher et il n'y a que Guillaume qui veut y goûter. C'est parti:
 
 
Elles sont un peu laiteuses mais pas mauvaises, au final elles ressemblent à celles de chez nous!  Par contre, celles-ci ne sont pas géantes, mais des spécimens sont exposés et leur taille est impressionnante!
 
 
Notre mission accomplie, nous repartons vers l'arrêt de bus. Une voiture s'arrête alors à côté de nous: c'est le couple qui nous a pris en voiture tout à l'heure. Ils nous proposent de nous emmener jusqu'au bac où nous nous sommes rencontrés à l'aller. Parfait: c'est reparti à toute vitesse sur les routes de Quinchao mais avec ce coup-ci du rock dans les oreilles dont "La Grange" de ZZ Top!
 
Sur le bac, nous les saluons et les quittons pour prendre le bus pour Castro: retour à la maison!  
 
Une fois rentrés, nous nous disons que nous avons déjà bien visité Chiloé. Nous voulions rester plus longtemps et aller sur des petites îles mais avec le nouvel an ça ne va pas être facile donc nous abandonnons cette idée. Et puis s'il n'y a rien à faire à Castro pour le réveillon nous nous demandons s'il est bien utile de rester. Nous sommes le 30, nous décidons finalement de partir tôt le lendemain matin pour rejoindre Puerto Montt, la grande ville la plus proche. De là bas, nous verrons bien où passer le réveillon!
 
.......................................................................................
......................................................................................
 
Réponse au Quizz n°2:
 
Du fromage!!!!
 
 
 
Bravo à Elise des Lézards!!! Quelle perspicacité!!!
 
A bientôt pour un nouveau quizz!

Publié à 23:55, le 6/01/2013, dans Chili, île de Chiloe
Mots clefs :


{ Page précédente } { Page 61 sur 99 } { Page suivante }

Qui suis-je ?

Accueil
Qui suis-je ?
Mon itinéraire
Livre d'or
Archives
Amis
Album photos

Mes albums

Où suis-je actuellement ?



Rubriques

Argentine
Avant le depart
Bolivie
Bresil
Chili
Equateur
Guyane
Paraguay
Perou
Preparatifs
Uruguay

Derniers articles

Articles Equateur

Sites favoris

Blog d'Aurélie et Yannick

Amis