A l'autre bout du bout du monde

Buenos Aires (14-19 Novembre)

Après un trajet en bus de Montevideo à Colonia del Sacramento (toujours en Uruguay) puis une traversée en bateau, nous arrivons à Buenos Aires en pleine nuit. Pas de soucis, ici, tout le monde vit très tard et les bus circulent 24H/24. Après avoir trouvé suffisament de monnaie pour prendre le bus (indispensable!!!), nous filons vers le quartier de Recoleta ou habite Nicolas, un couchsurfeur qui nous accueille pour 2 nuits ici. Après un peu de marche, car le bus nous a déposé plus loin que prévu, nous arrivons en bas de son immeuble... mais on n'a aucun moyen de le joindre et on ne connait pas son numéro d'appart... On essaie au hasard, on tombe sur quelqu'un: ce n'est pas lui. On essaye plus haut, puis, 2min plus tard, un mec arrive pour nous ouvrir: c'est Nicolas!!! 

Heureusement, il habitait au 1er étage car si on avait dû sonner partout c'était pas gagné. Nico vit avec sa copine Cristina dans un petit appart plutôt sympa. Ce sont 2 colombiens qui étaient pour 8 mois à Buenos Aires pour étudier et qui repartent en Colombie la semaine prochaine... en moto... pour un road trip d'un mois en gros. Et les 2 parlent super bien français: ce n'est pas avec eux qu'on va améliorer notre espagnol!!! 
 
Il est déjà tard mais au final on se prend à discuter et puis comme il nous l'avait demandé, on a ramené une spécialité d'Uruguay (une bouteille d'une sorte de rhum vieux) donc la soirée continue tard, très tard, si bien qu'on finit par se coucher au petit matin... mais la soirée restera dans les mémoires!!!
 
 
Le lendemain, forcément, on se lève tard. On décide quand même de partir visiter le quartier. Recoleta est un des quartiers les plus chics de Buenos Aires, il abrite le cimetière du même nom où des personnes illustres sont enterrées dont Eva Peron, plus connue sous le nom d'Evita. On décide donc d'y aller et on arrive juste à temps pour une visite guidée gratuite... en espagnol. Bon, on n'a pas tout compris mais on est passé devant les points les plus importants du cimetière et c'est bien l'essentiel. La visite est sympa mais il n'y a rien de grandiose non plus, un cimetière quoi! Bon, mis à part le cimetière, pas grand chose à faire dans ce quartier si ce n'est arpenter les rues (pleines de bonnes pâtisseries). Le quartier n'est pas fou et on se croirait vraiment à Paris ou dans n'importe quelle ville européenne. La balade est plutôt sympa mais pas de dépaysement réel, par contre, on se sent vraiment en sécurité ici.
 
Nous filons ensuite dans le quartier de Palermo pour retrouver Chanael, la copine du frère de Céline (une amie d'Elise). On est rentré en contact avec elle avant d'arriver et elle nous a déjà filé quelques bons plans. Elle est ici pour 6 mois pour ses études et elle habite une grande maison où logent les proprios et environ 15 personnes (pas moins!). Nous restons un peu car quelques amis la rejoignent pour un apéro, dont beaucoup de français qui sont également étudiants ici. On rejoint ensuite Cristina car ce soir, c'est nous qui cuisinons! Au menu, spécialité des chefs: poulet au curry!!!  Enfin sans poulet car les 2 colombiens sont végétariens...
 
Le lendemain, on repart arpenter les rues de BA: direction Palermo. Dans un des restos, on goûte enfin au fameux boeuf argentin (surtout Guillaume!). Puis l'après-midi, notre mission consiste à trouver une tente, des sacs de couchage et des matelas. En effet, les prix des hébergements en Argentine sont assez hauts par rapport à notre budget prévisionnel, et plus chers qu'au Brésil! De plus, on va faire pas mal de parcs nationaux ou de villes où il y a des campings en Patagonie et dans les Andes donc on y campera au maximum. On fait plusieurs magasins et finalement on rentre bredouille, on réessaiera donc demain.
 
Le soir, nous retrouvons Cristina et Nico, c'est déjà la fin du séjour chez eux. En effet, une autre couchsurfeuse avait proposé de nous héberger donc on va filer chez elle pour la suite de notre séjour à Buenos Aires. On trinque à nos voyages respectifs et on se quitte bons amis. Ca restera une belle rencontre en tout cas. Et puis on les retrouvera peut être en Colombie si on prolonge notre voyage jusque là-bas... qui sait.
 
Nous prenons donc le bus pour rejoindre le centro, où habite Rocio, l'argentine qui nous accueille. On la retrouve et nous montons à son appart... au 12ème étage! On y retrouve une amie à elle et un autre couchsurfeur (suisse) qui est hébergé par son amie. Là encore il est tard mais malgré tout on discute pendant un bon moment autour d'un verre de fernet (alcool local aux herbes genre Jägermeister) pour finalement se coucher encore plus tard. Décidément, ça devient une habitude ici... Mais en effet, les portenos (habitants de Buenos Aires) ont la réputation de commencer à sortir très tard et donc de se coucher au petit matin.
 
Le lendemain, nous repartons chercher notre matériel de camping. Au final, on trouvera notre bonheur au 1er magasin et on y achetera tout d'un coup! Ca c'est fait!!
 
Nous pouvons maintenant nous lancer dans une visite express du centre-ville. Nous passons par la place de Mayo, siège du gouvernement (la maison rose).
 
 
 
Par l'avenue 8 de Julio, plus grande artère de la ville où une obélisque trône au centre.
 
 
Ensuite, on prolonge jusqu'à la plaza del Congreso qui abrite le congrès comme son nom l'indique. 
 
 
On termine enfin par la place San Martin avec une réplique (plus petite) de Big Ben.
 
 
 
Sur la route, on prend nos places de bus pour Puerto Madryn, première étape en Patagonie. On partira donc d'ici lundi soir.
 
En attendant, on se prend quelques empanadas (spécialité argentine, sortes de chaussons fourrés à tout et n'importe quoi: viande, fromage, jambon, légumes, maïs...) et on part se coucher.
 
Le lendemain, on est dimanche, on file à Caminito, dans le quartier de la Boca. C'est un quartier typique de Buenos Aires à l'infuence très italienne. Il y a un marché avec pleins de babioles à vendre au milieu de maisons très colorées. Bon c'est vrai que comme on nous l'avait dit, c'est très surfait et très touristique. On se pose tout de même pour manger dans un des restos du coin, où il y a en même temps des danseurs de flamenco et de tango. Sympa. On aperçoit même François Cluzet qui se balade tranquillement.
 
 
 
On continue notre journée par la feria de San Telmo. C'est un quartier voisin de la Boca où tous les dimanches, il y a une grande foire. Beaucoup, beaucoup de stands avec tout et n'importe quoi à vendre, de la musique, un peu de tango... C'est agréable de s'y balader. On y achètera même de quoi faire et boire du maté (maté, yerba et bombilla) pour faire comme tout le monde et surtout pour enfin tester!
 
Le soir, on va au ciné pour se voir un film canado-franco-brésilo-argentin en anglais sous-titré en espagnol, "otros silencios". C'est notre 2nde expérience cinématographique depuis le début de voyage. Il faut bien avouer que c'était un bien meilleur film que la première fois et que là, on a à peu près tout compris.
 
Lundi, dernier jour à Buenos Aires, on décide d'aller visiter les environs en passant la journée à Tigre. On prend le train (sorte de train de banlieue type RER) et c'est parti! Tigre est située sur le delta des rios parana et plata... et beaucoup de maisons sont accessibles seulement en bateau. Pour visiter le coin, la meilleure solution est donc... de prendre un bateau collectif (ça remplace le bus ici)! On s'exécute en prenant une destination pas trop loin, à 40 min environ de notre point de départ. Du bateau, on découvre une ville résidentielle traversée par les eaux: toutes les maisons disposent d'un ponton pour que le bateau s'arrête, on croise des bateaux qui collectent les ordures, une station essence pour bateaux... Les maisons sont très bien entretenues pour la plupart et on imagine que ce sont des argentins aisés qui vivent ici. Arrivés à notre destination, on s'arrête pour se balader à pied puis nous rentrons au point de départ. La balade est sympa mais on s'attendait clairement à quelque chose de plus sauvage, car là, tout est construit! 
 
 
 
Nous rentrons à Buenos Aires en reprenant le train, puis le temps de passer prendre nos bagages, remercier et dire au revoir à Rocio, il est déjà l'heure d'aller prendre notre bus de nuit pour Puerto Madryn: la Patagonie nous attend!!
 

Publié à 12:56, le 1/12/2012, dans Argentine, Buenos Aires
Mots clefs :


Commentaire sans titre

16:24, 4/12/2012 .. Publié par Mikl, Sabrina et Maelle
Que vois-je ? Guillaume c'est rasé !!!!

{ Page précédente } { Page 69 sur 99 } { Page suivante }

Qui suis-je ?

Accueil
Qui suis-je ?
Mon itinéraire
Livre d'or
Archives
Amis
Album photos

Mes albums

Où suis-je actuellement ?



Rubriques

Argentine
Avant le depart
Bolivie
Bresil
Chili
Equateur
Guyane
Paraguay
Perou
Preparatifs
Uruguay

Derniers articles

Articles Equateur

Sites favoris

Blog d'Aurélie et Yannick

Amis