A l'autre bout du bout du monde

Montevideo (11-14 Novembre)

Pour se rendre à Montevideo, capitale de l'Uruguay, depuis le Nord de l'Argentine, c'était pas gagné... Tout simplement parce que depuis Posadas (ville frontière avec le Paraguay et la ville d'Encarnacion), il n'y a pas de bus direct. La solution était donc de prendre un bus argentin juqu'à une ville frontière de l'Uruguay (pour nous il s'agissait de Concordia), et de prendre un autre bus uruguayen depuis Salto, ville de l'autre côté de la frontière. D'après nos guides, la liaison Concordia-Salto se fait très bien en bus réguliers et pas chers.

Au moment de prendre nos billets, nous n'avons pas d'autre choix que de prendre un bus Posadas-Concordia Accesso. Que signifie Accesso? Et bien que le bus ne va pas jusqu'au terminal de la ville, mais qu'il s'arrête à proximité, à un "point d'accès". A l'agence on nous prévient qu'il n'y aura pas de bus collectif, et qu'il faudra prendre un taxi. Nous sommes un peu perplexes...
 
Nous montons donc à bord de notre bus Expresso Singer à 22H à Posadas. Pour la première fois, il s'agit d'un bus à 2 étages, et à notre grand étonnement, nous avons des sièges dignes d'une première classe d'avion! Nous avons pourtant choisi d'être en "semi-cama" c'est à dire sur des sièges semi-inclinés, et moins chers que les "camas". A l'étage il n'y a que 3 sièges par rangée au lieu de 4, c'est dire la largeur de nos sièges en cuir, et en plus beaucoup plus inclinables qu'on ne le pensait. Du luxe! En plus de ça on nous sert un "dîner" à bord à base de sandwichs et pâtisserie, avec libre service de café, d'eau, et de boissons gazeuses. Ca se passe comme ça dans les bus argentins! On n'était pas mal servis avec les bus brésiliens, mais là c'est encore mieux! Nous nous endormons confortablement dans nos fauteuils...
 
Au petit matin, ou plus précisément à 6H du mat', le chauffeur nous réveille tous les 2 en nous disant "Concordia!". Les yeux à peine ouverts nous attrapons nos sacs, puis descendons du bus. Là, à notre grande surprise, nous sommes au bord de l'autoroute. Le bus nous a lâché au milieu de nul part sur l'autoroute. Hummm... Et puis il fait bien frais! On sent que nous sommes plus au sud. La question qui se pose alors : que fait-on? Nous sommes larges, nous avons 6H avant de prendre notre bus pour Montevideo. 
 
De l'autre bord de l'autoroute il y a une guitoune avec un flic. Nous ne sommes donc pas seuls et ça tombe bien. Le flic nous explique que le seul moyen de nous rendre au centre de Concordia, c'est de prendre un taxi. Hum. Il passe un coup de fil, et 15 minutes plus tard un "remis" arrive. Les remises sont les taxis d'une société où les tarifs sont fixes et censés être moins chers que les taxis particuliers. Nous montons donc à bord du remis pour 40 pesos, direction le terminal des bus.
 
Arrivés à la station, nous cherchons le fameux bus collectif qui nous fera traverser la frontière. Malheureusement pour nous, nous sommes Dimanche et il n'y a pas de service de bus frontalier aujourd'hui! Il faut attendre demain... Ce que nous ne pouvons faire puisque nous avons une réservation qui nous attend à Montevideo. C'est la première fois qu'on se réserve une chambre à l'avance, sachant qu'on allait arriver tard dans la capitale. Le seul moyen de nous rendre à Salto est de reprendre un taxi... et ce coup-ci ils demandent 150 pesos (dont une taxe pour passer la frontière). Hors de question de payer autant de taxi alors que pour 10 pesos en bus ça aurait pu être bon. En attendant, nous rencontrons quand même 2 français alors que nous sommes au milieu de nulle part! (dont une avec laquelle on parlera 5 minutes en espagnol avant de s'en rendre compte).
 
Finalement, nous prenons quand même un taxi jusqu'à la frontière pour 60 pesos. Arrivés là, ce n'est pas encore gagné pour rejoindre Salto qui est encore trop loin. Heureusement, nous tombons sur un sympathique couple d'Argentins qui nous déposent au terminal de Salto! Parfait! Heureusement pour nous il n'est pas trop tard, parce qu'en plus il faut avancer d'une heure sa montre en arrivant en Uruguay! (Ca doit déjà faire 5 fois qu'on change d'heure!) La journée s'annonçait moyennement, mais ça y est, nous partons en direction de Montevideo, et nous sommes en Uruguay!
 
Ce que nous avons oublié de dire aussi et qui est bon à savoir, c'est qu'on a découvert trop tard qu'il existait des trajets directs Encarnacion (Paraguay, justement où nous étions à côté de Posadas) - Montevideo...... Pour pas nous faire de mal, nous avons préféré ne pas regarder les tarifs... Au moins, maintenant on sait ce que signifie "Accesso"!
 
Le trajet suivant de 6h à travers l'Uruguay se résume de la manière suivante: des champs à perte de vue, aucune montagne, des prairies avec des vaches noires et blanches comme chez nous. Il n'y a quasi plus de palmiers, et c'est bien nuageux... Ca sent la fin du climat tropical! D'ailleurs ça y est, on a sorti le polaire!
 
Bon, c'est pas le tout, mais il s'agit quand même d'un article sur Montevideo!
 
Cette capitale nous fait beaucoup penser à une capitale européenne, de part ses bâtiments, ses avenues, ses prix et sa chaleur! C'est tout de même agréable de s'y balader: tout le centre est facilement faisable à pied, avec quelques belles places par-ci par là. Aussi il y a la plage à 3 km du centre, l'occasion d'y faire une promenade et de découvrir les beaux quartiers d'à côté.
 
 
 
 
 
Au final on y passera presque 3 jours parce que ça nous fait du bien de nous poser un peu, et puis que nous sommes dans un hôtel très sympa! L'hôtel Uruguay, le plus correct des moins chers ici, avec en prime: le ptit dèj au lit! 
 
On se dit quand même que ça commence à faire beaucoup de ville tout ça, et qu'un peu de nature serait bienvenu... Mais avant notre départ pour la Patagonie, notre dernière étape sera... la fameuse Buenos Aires! 

Publié à 18:30, le 24/11/2012, dans Uruguay, Montevideo
Mots clefs :


Info

21:40, 27/12/2014 .. Publié par SisiTapez ici votre prénom nom ou pseudo
Bonjour
Je compte faire le même parcours à savoir Montevideo - iguazu et le seul truc que je trouve est iguazu concorda salto Montevideo ,
Je n'ai pas tout compris pour accesso, et suis fortement intéressée par un trajet direct.
Merci de me conseiller
Siham

Iguazu-Montevideo

11:11, 29/12/2014 .. Publié par Guillaume&Elise
Bonjour,
Nous n'avions réussi ce trajet que par étapes et je ne pense pas qu'il y ait de bus qui passe d'Uruguay en Argentine donc il y a forcément un transfert Salto-Concordia à prévoir, en tout cas lorsque nous avions fait ce trajet. Par contre, attention le dimanche car il n'y a pas de liaison en bus entre Salto-Concordia donc obligation de prendre un taxi ce qui ne représente pas le même budget... Voilà, espérant que ça t'aide, bonne route! A+

Commentaire sans titre

20:41, 18/01/2015 .. Publié par Une personne anonyme
Et le trajet direct encarnacion Montevideo , tu l'as trouve oú ?
Je n'arrive pas a mettre la main dessus.
Encore merci

encarnacion-montévidéo

12:36, 14/02/2015 .. Publié par guillaume&elise
La seule fois où on a vu un trajet direct Encarnacion-Montevideo c'était à Encarnacion dans une agence de bus... mais laquelle?
bon voyage

{ Page précédente } { Page 70 sur 99 } { Page suivante }

Qui suis-je ?

Accueil
Qui suis-je ?
Mon itinéraire
Livre d'or
Archives
Amis
Album photos

Mes albums

Où suis-je actuellement ?



Rubriques

Argentine
Avant le depart
Bolivie
Bresil
Chili
Equateur
Guyane
Paraguay
Perou
Preparatifs
Uruguay

Derniers articles

Articles Equateur

Sites favoris

Blog d'Aurélie et Yannick

Amis