A l'autre bout du bout du monde

Brasilia (21-22 Octobre)

Voilà donc Brasilia, cette capitale créée de toutes pièces en 1960! Nous voici donc dans la "ville du futur". Car l'extraterrestre Brasilia, c'est un urbanisme futuriste d'où surgissent des bâtiments à l'architecture hallucinante! D'ailleurs c'est bien pour voir ça et pour nous en faire une idée que nous sommes ici, enfin... surtout Guillaume.  

Et dès notre arrivée, la rodoviaria nous surprend par son architecture, sa propreté et... son calme! Alors que les rodoviarias sont habituellement des lieux où l'agitation règne, ici, rien de tout ça, tout paraît bien rangé et ordonné, tel un terminal d'aéroport. 
 
1ère mission: filer vers le centre et trouver un hébergement... pas cher!! Et au départ ça n'a rien d'évident: nous n'avons pas eu de réponses pour être héberger via Couchsurfing (il est vrai qu'on s'y est pris un peu tard!!) et les hébergements qui sont dans nos guides sont tous à 100 Reals et plus!! Brasilia n'a rien d'une ville bon marché car plutôt faite pour les hommes d'affaires que pour les routards. Peu importe, on est là et il va bien falloir trouver moins cher. Pour l'instant, nous ne nous sommes jamais logés à plus de 60 Rls, et on espère bien que ça va continuer!
 
A notre arrivée dans le centre, 2ème surprise: c'est ville morte! On a l'impression étrange d'une ville fantôme! Des grands (et même très très grands) axes, des immeubles, pas mal de verdure... mais personne dans les rues! Il est vrai que le centre est plutôt dédié aux administrations et aux bureaux donc forcément le dimanche, pas d'activités, mais à ce point!!
 
Nous filons vers le quartier des hotels, nous voyons les 1ers prix: 150-300Rls!! Bon, on se connecte à internet dans un hall (d'hotel!!) puis on prend les adresses de pousadas moins chères. Et oui, apparement ça existe!! Nos guides sont de 2010 mais on n'avait rien trouvé: ils nous paraissent un peu vieillos du coup. Nous partons donc à la chasse à la bonne affaire, et là, devant une maison, un mec nous arrête et nous dit d'aller voir à l'intérieur. Pas d'enseigne à l'extérieur, bizarre, mais c'est peut-être un bon plan! Sa femme nous emmène alors au sous-sol et on découvre une rangée de chambre. On rentre dans une d'elle. Elle commence à nous dire que c'est 70 Reals par personne: 140 Rls pour ça!!! Waouh!!! Bon elle revient assez vite à la raison en nous disant que pour 70 pour 2 c'est ok! On lui dit que ça en vaut 50 et encore!!! On est près à partir, puis finalement elle nous la fait à 50 Reals! Parfait!! on prend, on aura difficilement mieux ici.
 
On se pose puis on décide de commencer notre découverte de la ville. Vu que ça a l'air complètement mort au centre ville, on décide d'aller dans un parc à l'extérieur de la ville. Après avoir pris le bus on arrive à l'entrée du parc. C'est payant et ça ferme dans une heure! En plus ça paraît être fait pour les gens en voitures!! Echec: on décide de rebrousser chemin et de revenir au centre! 
Il y a dans le centre une antenne télé d'un peu plus de 200m de haut. On peut accéder à un étage qui est à 75m pour avoir une vue imprenable de la ville. On attend l'ascenseur, un peu comme pour la Tour Eiffel puis on monte! D'en haut, Brasilia devient vraiment impressionnante. Ca donne un assez bon aperçu de l'urbanisme et des bâtiments de la ville. Plutôt sympa avant d'aller y faire un tour.
 
 
Et en effet, le lendemain, c'est parti pour un tour express de Brasilia. Seul problème, nous repartons déjà le soir en bus pour Ouro Preto et nous sommes donc avec tout notre attirail. Nous voulons déposer nos sacs dans un garde volume mais il n'y en a pas à la rodoviaria urbaine. Nous décidons de nous faire le tour de la ville avec tout notre chargement! 
 
Pour pouvoir prendre la mesure de l'immensité de la ville et en voir un maximum, nous combinons bus et marche à pied. Et on peut vous dire qu'il n'est pas facile de marcher ici: pas de passage piétons, des routes à sens unique qui font 6 voies, des distances énormes entre les bâtiments!!!
 
 
Le bus nous aide bien, et on réussi au final à faire le tour des bâtiments majeurs:
- la cathédrale
 
 
- le congrès (tour), le sénat (bol retourné) et la chambre des débutés (bol ouvert)
 
 
- le ministère des affaires étrangères
 
 
- les autres ministères (même bâtiment pour tous: pas de jaloux)
 
 
- le sanctuaire Dom Bosco
 
 
- le palais présidentiel
 
 
Et devant le palais présidentiel, Guillaume a même le droit au cérémonial de la relève de la garde qui a lieu toutes les heures.
 
 
Nous filons ensuite vers un shopping center afin de reprendre des forces. Le soir, c'est le moment de partir: direction la rodoviaria pour prendre (encore!) un bus de nuit pour Ouro Preto, notre dernier arrêt sur la route de Rio!

Publié à 11:25, le 29/10/2012, dans Bresil, Brasilia
Mots clefs :


Ouahhhh !!

17:53, 30/10/2012 .. Publié par Flo
Ça a l'air bien énorme cette capitale, mais ça donne pas trop envié d'y aller en vacances.... J'attend Rio avec impatience!!!

Bravo

15:26, 1/11/2012 .. Publié par MT et JB
Vous vous débrouillez comme des chefs, profitez bien. Peut-être écrirez vous un livre à votre retour ?
Samedi, on fête les anniversaires de MT et Hélène, on pensera à vous en buvant une petite coupe.
Aujourd hui toussaint, pluie continue et froid mais on a eu une belle période.
Grosses bises

{ Page précédente } { Page 79 sur 99 } { Page suivante }

Qui suis-je ?

Accueil
Qui suis-je ?
Mon itinéraire
Livre d'or
Archives
Amis
Album photos

Mes albums

Où suis-je actuellement ?



Rubriques

Argentine
Avant le depart
Bolivie
Bresil
Chili
Equateur
Guyane
Paraguay
Perou
Preparatifs
Uruguay

Derniers articles

Articles Equateur

Sites favoris

Blog d'Aurélie et Yannick

Amis