A l'autre bout du bout du monde

Santarem et Alter do Chao (21-22-23 Septembre)

Arrivés Vendredi, à Santarem, il fait chaud, très chaud! (nous n'avons toujours pas vu la pluie depuis le départ!). En attendant le bus on tente de se renseigner pour notre prochain bateau Santarem-Belem: il n'y a qu'une agence sur ce port, donc pas moyen de négocier, et surtout il n'y a des bateaux que les Vendredi, Samedi et Dimanche! en gros on reste là une semaine, ou on repart dans... 2 jours.

D'ailleurs petite parenthèse: ici, en portugais, les jours de la semaine de lundi à vendredi n'existent pas! Le premier jour de la semaine est Dimanche (Domingo), ensuite vient le "segunda feira" (littéralement "le 2ème jour de fête", l'équivalent du Lundi), le "terça feira" (Mardi), le "quarta feira" (Mercredi), le "quinta feira" (Jeudi), le "sexta feira" (Vendredi) puis enfin le dernier jour de la semaine Sabado (Samedi).

Allez on file à Alter do Chao avec encore un Schumi au volant. Le bus est blindé, beaucoup le chargent en produits du marché qui valsent à chaque virage. On passe sur une piste, le bled a l'air bien paumé! On arrive dans ce tout petit village, super mignon, et là en descendant sur la place on tombe nez à nez avec la plage et cette avancée de sable en face, au milieu d'un lagon bleu foncé. C'est magnifique!

Ce village est devenu l'attraction du week-end et devient une petite station balnéaire. D'ailleurs les tarifs ont bien augmenté par rapport à ceux des guides de l'année dernière. On se trouve une chambre pas chère pour ici (60 Rls), à l'Hotel Oriental, pas terrible (ça gratte quand on s'allonge sur le lit) mais ça fera l'affaire pour la nuit.

En allant se balader sur le bord du lagon, nous faisons la connaissance de Charlie. Charlie est un local qui a un petit bateau moteur et qui propose des excursions diverses aux touristes. Après un petit bain de mer dans la lagon nous partons avec Charlie à la rencontre des dauphins d'eau douce, les fameux dauphins roses. Nous assistons à un magnifique coucher de soleil sur le fleuve, et nous attendons les dauphins, mais rien... on s'est fait couillonné comme des touristes! Elise qui s'imaginait déjà nager avec les dauphins, ça sera encore pas pour cette fois! La balade était quand même sympa, et puis sur le bateau nous recontrons Déborah, brésilienne de Rio en vacances dans le coin, et qui parle un peu français! Cool!

Le lendemain, rendez vous avec Charlie et Déborah pour une journée dans la forêt de Tapajo. On en a pour 1H30 de trajet en bateau jusqu'à Maguary. 1H30 de douche !!

Maguary est un petit village en bord de fleuve dans la forêt nationale de Tapajo, en pleine Amazonie, où vit une communauté qui comprend 84 familles, soit environ 400 habitants. Pour pouvoir entrer dans la communauté, il faut payer une taxe de passage. On trouve dans le village des petites maisonnettes en bois, et quelques batiments en dur: l'église, et l'école du village où viennent également d'autres enfants des communautés alentours, par bateau. On est super bien accueilli par une mamie du village. Elle nous explique que pour pouvoir vivre ici, il faut soit être né ici, soit se marier à un habitant de la communauté.

On part avec un guide à travers la forêt pour de longues heures de marche. On s'attendait à voir: des perroquets, des toucans, des singes, peut-être des serpents... mais nous aurons vu en tout et pour tout: des papillons, des chenilles, des arbres, et une volaille grise! Il fait bon se promener dans cette belle forêt primaire protégée. Le guide est passionné d'arbre et de plantes médicinales. On capte pas grand chose, heureusement que Déborah est là pour nous traduire un peu! Finalement, après 3H de marche, nous tombons sur le plus gros arbre de la forêt, nommé "Vovo" ou grand-mère en portugais. Il fait 24 mètres de circonférence! (Devinez où on est!!!)

On est cuit, et après avoir contemplé cet arbre, on refait le chemin inverse au bout duquel nous attend mamie et un bon ptit plat pour nous revigorer! Poulet pané à la tomate, et bien sûr du riz, des haricots rouges, et de la farine de manioc!! On prend un petit cafezinho (prononcez caféziniou) et on repart sur le bateau direction Alter do Chao! Le retour à la tombée du jour est plus calme, mais là encore nous n'apercevrons aucun dauphin rose!

De retour à Alter do Chao, nous installons nos hamacs dans une autre auberge (l’auberge Floresta), bien roots, chez papi rasta. Ca sera notre dernière nuit ici parce que finalement, on va essayer de repartir demain et de choper le bateau du dimanche ! 


Publié à 17:00, le 28/09/2012, dans Bresil, Alter do Chão
Mots clefs :


coool

17:50, 28/09/2012 .. Publié par tom
salut les poulets !
j'ai l'impression d'y etre :)
aller gavez nous de photos ca fait voyager !!!!!!!

coucou Tonton Guillaume et Elise

09:26, 30/09/2012 .. Publié par Agathe
vous etes bien la bas ?? vous faites de bonnes promenades en bateau et des promenades à pieds ?
bisou tonton et elise
je vous souhaite de bonnes vacances
agathe bompas

à agathe

22:47, 4/10/2012 .. Publié par beqgege
salut agathe !
ça va bien? ça se passe bien l'école?
Nous ici ça se passe très très bien!!!
On va continuer à mettre des photos.
Gros bisous à toi, à tes soeurs et à tes parents

{ Page précédente } { Page 92 sur 99 } { Page suivante }

Qui suis-je ?

Accueil
Qui suis-je ?
Mon itinéraire
Livre d'or
Archives
Amis
Album photos

Mes albums

Où suis-je actuellement ?



Rubriques

Argentine
Avant le depart
Bolivie
Bresil
Chili
Equateur
Guyane
Paraguay
Perou
Preparatifs
Uruguay

Derniers articles

Articles Equateur

Sites favoris

Blog d'Aurélie et Yannick

Amis